4 VOIX POUR LES CHEFS D'ENTREPRISES

  • Dernière rencontre du Club des Entrepreneurs PETR
En toutes circonstances, un chef d'entreprise isolé est un chef d'entreprise en danger.

Club des Entrepreneurs du PETR Vidourle Camargue

 

 4 voix pour les chefs d’entreprises

 

« L’union fait la force » pourrait être le slogan de ce club des entrepreneurs. En effet, les présidents du Club des Entrepreneurs, du PETR, de la CCI du Gard et de la CCI de l’Hérault sont unis pour soutenir dans ces moments difficiles les acteurs économiques d’un vaste territoire regroupant 50 communes du sud du Gard et du sud-est de l’Hérault.

 

Depuis 2010, le PETR et les CCI partenaires mobilisent leurs moyens en directions des chefs d’entreprise de toutes tailles et d’activités diverses par la mise à disposition de personnels et de compétences. L’action des CCI n’est plus à démontrer sur le terrain, alors que le PETR tient le rôle de coordinateur.

Habituellement les chefs d’entreprise se retrouvent sur des temps partagés d’échanges avec la découverte de savoir-faire d’exception lors de visites d’entreprises souvent étonnantes, avec de nombreux enseignements et conseils pour la vie pratique des entreprises.

A cette occasion, même si telle n’est pas la priorité, les entreprises en profitent aussi pour développer des courants d’affaires directs ou indirects.

Autre point fort du club, le soutien réel dans les passes délicates, avec la possibilité de faire appel à un groupe de dirigeants, restreint et spécialisé et qui peut soutenir et aider le responsable d’entreprise à gérer son problème (litige, problème de gestion…).

 

En raison de la crise sanitaire, certaines manifestations ont été abandonnées ou reportées mais le lien n’est pas rompu pour autant, bien au contraire, et les visio s’enchainent. Tout le monde est devenu pro. D’autant plus que le moral des chefs d’entreprise a besoin d’être remonté.

 

Afin de marquer leur volonté commune de se serrer les coudes, les élus du PETR ont voté la gratuité de la cotisation 2021 et la prise en charge des dépenses habituelles du club. Les CCI ont de leur côté renoncé à leur indemnisation pour l’animation. Le geste est symbolique mais prouve l’attention portée au plus proche des acteurs de la compétitivité économique et de l’emploi durable.

 

Si l’horizon s’éclaircit bientôt, les activités reprendront normalement avec les rencontres de découverte de savoir-faire, les déjeuners d’entrepreneurs et les échanges avec les élus.

Comme le répète le président du club :

Un entrepreneur isolé est un entrepreneur en danger, vous ne pouvez pas tout faire tout seul et il y a toujours à apprendre des autres.