Il y a quelques jours, le PETR Vidourle Camargue organisait pour ses élus et techniciens une visite technique de la cuisine centrale Théo Luce du Pays de l'Or Agglomération. L'occasion d'aborder 2 sujets complexes et bien connus de la restauration collective : celui des marchés publics comme levier pour des achats responsables et de qualité ainsi que celui du don et de la valorisation des restes alimentaires. Une journée riche en échanges et partages d'expériences ! 

Loi EGALIM, lutte contre le gaspillage, l'approvisionnement en circuit-court, leviers existants pour induire le local, nouveau cadre réglementaire de la restauration collective, mutualisation sur les territoires, coûts de production, sensibilisation des agents et personnels encadrants sur le temps de pause méridienne...l'opportunité pour les 6 collectivités présentes d'évoquer bon nombre de thématiques en lien avec la restau co. 

Cette visite fut le premier temps fort d'une des 12 actions du Plan Alimentaire Territorial, celle d'accompagner et de soutenir les collectivités vers plus de produits locaux : agir sur la commande public pour induire davantage le local, promouvoir les outils permettant de remunicipaliser la restauration collective, intervenir dans le sourcing et faire en sorte que le PETR via son service "alimentation" soit en capacité de répondre aux diverses interrogations des collectivités qu'il fédèrent concernant toute contrainte réglémentaire relative à la restauration scolaire. (valorisation des déchets, matière et durabilité des contenants nécessaires au transport des plats entre cuisine centrale et restaurant satellites, etc.)